Merkava



L'etude du Char Celeste

Nos Rabbis ont raconte: Un enfant etait en train de lire a l'ecole le livre d'Ezechiel. Il essayait de comprendre le mot "Hachmal" (Ez.1:5) Mot de signification douteuse qu'on traduit par Airain poli, ou Ambre, ou Galene. (Ce mot en hebreu moderne est utilise pour definir l'electricite.) quand soudain surgit de celui-ci un feu qui le brula. Les sages songerent a renoncer au livre d'Ezechiel, mais Rabbi Josue ben Gamliel leur dit:
-Si cet (enfant) etait un sage, est-ce le cas de tous?

Talmud Babli, Ordre Moed, Masekhet Haguiga, Page:13a

Nos Rabbis ont enseigne: Un jour Rabbi Yohanan ben Zakai cheminait a dos d'ane. Comme il sortait de Jerusalem, suivi de Rabbi Eleazar ben Arakh, son disciple, celui-ci lui demanda:
-Maitre, enseigne-moi un chapitre du Char Celeste.
-Est-ce que je ne t'ai pas appris, mon fils, qu'on n'enseigne pas le Char Celeste a une personne, a moins que ce ne soit un sage capable de comprendre par lui-meme.
-Permets-moi alors, maitre de t'exposer certaines choses que je tiens de ce que tu m'as enseigne.
-D'accord, dit Rabbi Yohanan, qui aussitot descendit de son ane, se couvrit de son vetement et s'assit sur une pierre, sous un olivier.
-Pourquoi es-tu descendu de ton ane? lui demanda Rabbi Eleazar.
-Est-ce que tu trouves decent que je reste a califourchon sur mon ane tandis que tu commentes le recit du Char Celeste, quand la Chekhina est avec nous et que les anges officiants nous accompagnent?
-Puis Rabbi Eleazar ben Arakh commenca le recit du Char Celeste. Alors un feu surgit du ciel. Tous les arbres des environs, entoures par les flammes, entonnerent un chant de louange. Lequel?: "Louez l'Eternel du bas de la terre, monstres marins, et vous tous, abimes, (...), arbres fruitiers et tous les cedres, (...). Louez l'Etenel." (Ps.148:7)
Et un ange, du milieu du feu, disait en reponse (aux explications de Rabbi Eleazar):
- C'est bien le recit veridique du Char Celeste!
Alors Rabbi Yohanan ben Zakai se leva, baisa son disciple au front et dit:
-Beni soit l'Eternel, le D-ieu d'Israel, qui a donne a Abraham notre pere un descendant comme Eleazar ben Arakh, capable de comprendre, d'analyser et d'expliquer le Char Celeste. Il est des gens qui interpretent bien, mais qui accomplissent mal (la parole de la Thora); il en est d'autres qui accomplissent bien, mais ne savent pas l'interpreter.
Mais toi, Eleazar ben Arakh, tu interpretes (la parole de la Thora) aussi bien que tu l'accomplis. Que tu es heureux, Abraham notre pere, d'avoir un descendant tel qu'Eleazar ben Arakh!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire