Le martyr Rabbi Aquiba



Rabbi Aquiba, l’un des plus grands maîtres de son temps
Il  fut l’un des dix martyrs d’Israël, morts sous la torture romaine.
Le Talmud raconte les derniers mots du maître qui prouva son amour total de Dieu.


Talmud de Babylone traité Avoda Zara page 17 a
Le moment où l’on fit sortir Rabbi Aquiba pour l’exécuter était le moment de la récitation du Shéma (selon Dt VI, 4). Ils lacérèrent sa chair avec des peignes de fer et lui acceptait le joug des cieux (l’amour de Dieu un). Ses disciples lui dirent : « Jusque-là ? » Il leur répondit : « Toute ma vie je souffrais à cause du verset « tu aimeras l’Eternel ton Dieu de toute ton âme – c’est-à-dire même s’Il (Dieu) te reprend ton âme- et je me suis dit quand viendra cette mitsva afin que je l’accomplisse ? Et maintenant qu’elle se présente à moi et je ne l’accomplirai pas ? Il prolongea le mot EHAD (- Dieu – UN) jusqu’à ce que son âme sorte avec le mot EHAD. Une voix céleste proclama « Heureux sois-tu Rabbi Aquiba car ton âme est sorti sur EHAD. Les anges officiants dirent devant le Saint, béni soit-Il : « C’est cela la Torah et sa récompense (Psaumes XVII : délivre ô Eternel par Ta main, délivre-moi des hommes etc. ? Il leur répondit : « leur part est pour la vie » (suite du verset).
Une voix céleste sortit et déclara : « Heureux sois-tu Rabbi Aquiba car tu es prêt pour le monde à venir. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire